Après 18 mois de réflexion et d’élaboration par un groupe préfigurateur,  un Comité d’Ethique va voir le jour au sein des Genêts d’Or.  Ce groupe a élaboré les fondations du Comité d’Ethique et finalisé le texte fondateur (charte et règlement de fonctionnement du Comité d’Ethique) et la fiche de saisine (documents validés par le Conseil d’Administration le 10 octobre 2019).

La grande vulnérabilité des personnes que nous accompagnons dans leurs parcours de vie, leur difficulté souvent à s’exprimer en leur nom propre, à défendre leurs intérêts et leur intégrité, nous conduisent  au quotidien à prendre des décisions les concernant.
 

Chaque situation amène une réflexion, convoque des approches et des points de vue qui entrent parfois en concurrence. À l’heure de la décision, il faut en avoir fait la synthèse.
 

Pour le Haut Conseil du Travail Social, la démarche éthique « consiste à mettre en débat les tensions vécues, les enjeux analysés et les valeurs de référence engagées concrètement dans certaines situations ». C’est dans cet espace de débat que s’inscrit le Comité d’Ethique de l’association, fort d’une volonté de l’animer et d’éclairer les décisions prises et à venir.
 

Dans le cadre de la réflexion qu’il conduit, il émet des avis consultatifs et indépendants ayant pour vocation d’apporter un éclairage sur des situations particulières relevant de la complexité et ayant des enjeux éthiques. Ces avis n’ont pas force de loi. Ils doivent pouvoir alimenter la réflexion des acteurs de terrains, contribuer à l’aide à la décision, et, in fine, améliorer la qualité de vie des personnes accompagnées.